L’entretien professionnel est-il obligatoire ?

//L’entretien professionnel est-il obligatoire ?

L’entretien professionnel est-il obligatoire ?

L’entretien professionnel est presque sur toutes les lèvres depuis le 7 mars 2016. Il est donc obligatoire et doit se faire suivant un calendrier bien précis. Étant obligatoire, s’y déroger signifie clairement une sanction. C’est un entretien qui se préparer autant du côté du salarié que de l’employeur.

 

Pourquoi insister sur la date du 7 mars 2016 ? 

La date du 7 mars 2016 n’est pas la date à laquelle la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale est entrée en vigueur. Elle a été effective deux ans plus tôt. Mais jusque-là, elle n’a pas encore été utilisée pour son pouvoir contraignant qui stipule que tous les deux ans, les employeurs devaient convier leurs salariés à un entretien professionnel. Depuis le 7 mars 2014 donc, date à laquelle la loi a été promulguée, des sanctions pouvaient s’abattre sur les employeurs qui n’ont pas fait passer ces fameux entretiens jusqu’au 7 mars 2016. Cela signifie que s’ils n’avaient pas lieu, il était possible d’utiliser cette loi pour sanctionner les entreprises qui ne rentraient pas dans le rang.

 

De nature obligatoire

Selon les termes de la loi 2014-288 du 5 mars 2014 donc, l’entretien professionnel est obligatoire. Pour ce qui est du calendrier, il doit avoir lieu tous les deux ans. Ces entretiens peuvent être menés par l’employeur lui-même, par le responsable des ressources humaines ou par le supérieur hiérarchique direct du salarié si le personnel est beaucoup trop nombreux. En plus de ces entretiens biennaux, un autre entretien plus en profondeur doit avoir lieu tous les six ans.

 

Préparer un entretien 

Les entretiens professionnels se déroulent dans un cadre légal. Cela signifie que pour les deux parties, il est préférable que tout se passe bien. Il faut donc un minimum d’organisation. Les outils comme le logiciel de gestion des entretiens que propose l’outil Mes entretiens sont donc d’une grande utilité. En effet, www.mesentretiens.com propose des applications qui permettent de gérer efficacement et en toute sécurité les entretiens professionnels et les entretiens annuels.

Il est important de souligner que l’enjeu d’un entretien professionnel est de permettre aux salariés d’évoluer dans tous les sens du terme. Cela signifie qu’il doit pouvoir prétendre à des promotions, à des évolutions de salaire, de poste et surtout à des formations. Il est donc important que l’employeur puisse tout noter. D’ailleurs, l’employeur est obligé de fournir une version écrite de l’entretien au salarié.

 

Les sanctions et les obligations

L’entretien professionnel tourne essentiellement autour de ses prétentions. Suivant les aspirations de l’employé et probablement de la politique générale de l’entreprise, ils doivent aboutir à un accord permettant au salarié de faire évoluer sa carrière. C’est ce que la loi appelle : la responsabilité sociale des employeurs envers ses employés.

Pour qu’un entretien professionnel soit valide, il ne doit pas ressembler à un entretien d’évaluation. Un résumé de l’entretien doit être fourni en version papier et il doit avoir lieu tous les deux ans. Sans cela, l’employeur est tenu d’abonder à titre correctif le CPF de 100 heures (130 pour salarié à temps partiel).

By | 2017-08-14T09:45:39+00:00 avril 8th, 2016|Entretien professionnel|0 Comments

About the Author: