6 points clés à propos des entretiens professionnels

/, Entretien professionnel, Ressources humaines/6 points clés à propos des entretiens professionnels

6 points clés à propos des entretiens professionnels

L’entretien professionnel est un échange en face à face entre l’employeur et le salarié. Ce rendez-vous doit permettre à chacun de se projeter dans l’avenir en terme d’aspiration et de perspective d’évolution. A la différence de l’entretien d’évaluation annuelle, l’entretien professionnel est un temps d’échange pour le salarié permettant de faire le point sur les questions suivantes :

  • Son parcours professionnel
  • Ses difficultés rencontrées
  • Ses formations passées et à venir
  • Les conditions et actions à mettre en place dans le cadre de son évolution professionnelle
  • Ses projets de changement

 

Quels sont les bénéfices de l’entretien professionnel pour le salarié et pour l’entreprise ?

Pour le salarié

  • Être entendu : Être écouté et exprimer ses aspirations en dehors du contexte d’évaluation ou d’objectif à tenir
  • S’informer : Prendre connaissance de la stratégie de l’entreprise en matière d’opportunité, d’emploi et de formation
  • Se positionner : Faire le point sur son projet professionnel et faire part de ses ambitions en terme d’evolution, motivation, mobilité, compétence et formation

Pour l’entreprise

  • Se développer : Mettre en adéquation les objectifs stratégiques avec les ambitions professionnelles de ses salariés et ainsi développer une meilleure image de l’entreprise
  • Se conformer: Être en règle avec la législation mais aussi prévenir les problématiques liées aux risques psycho-sociaux
  • Fideliser : Mettre l’accent sur les actions collectives et inviduelles à mener concernant les besoins en formation, validation des acquis ou reclassement professionnel

 

 

Que dit la loi en 6 points ?

1. Qui est concerné ?

Quel est le cadre légal de l’entretien professionnel ?

Tous les salariés de toutes les entreprises :

  • CDI
  • CDD
  • Contrat d’apprentissage
  • Contrat de professionnalisation
  • Contrat aidé

 

2. Obligation d’informer
L’entreprise est tenue d’informer les collaborateurs, les instances représentatives du personnel ainsi que les nouveaux arrivants.
En cas de refus du salarié, l’employeur doit formaliser par écrit sa proposition et le refus du salarié puis faire une nouvelle proposition deux ans plus tard.

 

3. Reprise d’activité

En cas d’absence prolongée ou de réduction d’activité, l’entretien professionnel doit être proposé au salarié suite à :

  • Une activité à temps partiel, un mandat syndical
  • Un congé parental, d’éducation, d’adoption
  • Un arrêt longue maladie
  • Une période de soutien familial
  • Un congé sabbatique
  • Une période de mobilité volontaire

 

4. les autres entretiens ?
Seul l’entretien annuel d’évaluation doit être conservé. Il doit être distingué de l’entretien professionnel.

L’entretien professionnel remplace ainsi :

  • L’entretien d’étape professionnelle
  • L’entretien professionnel de seconde partie de carrière
  • L’entretien après une suspension du contrat de travail

 

5. Les échéances
L’employeur devra prendre soin de remplir le calendrier suivant :

  • Tous les deux ans : à partir de l’entrée dans l’entreprise, puis de la date de l’entretien précédent
  • Tous les six ans afin de faire un récapitulatif du parcours professionnel du salarié

L’employeur doit s’assurer qu’au cours des six dernières années, le salarié a :

  • Acquis une certification professionnel par le biais d’une formation ou une VAE
  • Participer à au moins une action de formation
  • Bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle

 

6. Les pénalités

Pour les entreprises de plus de 50 salariés qui n’auraient pas fait bénéficier au moins 2 des 3 actions prévues au cours des 6 dernières années prévues, le salarié verra son compte personnel de formation crédité de la manière suivante :

  • 100 heures s’il travaille à temps plein
  • 130 heures s’il travaille à temps partiel

Par ailleurs, l’employeur devra verser une somme forfaitaire de 30€ par heure créditée, soit :

  • 3000 € pour les salariés à temps plein
  • 3900 € pour les salariés à temps partiel

 

7. Planning type

 

entretien professionnel - planning type

 

Quelles sont les differences entre un entretien annuel d’évaluation et un entretien professionnel ?

Entretien professionnel

  • Obligatoire tous les 2 ans
  • S’inscrit dans une démarche de gestion des compétences
  • Met en place les actions de certification, de formation et de promotion professionnelle

 

Entretien annuel d’évaluation

  • Annuel ou bi-annuel
  • Centré sur la performance et les objectifs à court terme du collaborateur
  • Fait le bilan de l’activité suite à l’année écoulée

 

 

About the Author: